Nutri-Online privilégie une alimentation saine qui s’articule autour de 3 axes essentiels :

  1. L’utilisation des aliments sains permettant un apport optimisé en macro- et micro-nutriments.
  2. L’utilisation de modes de préparation respectant la qualité et l’intégrité des aliments.
  3. Le respect de certaines règles rythmant les différents repas.
  1. L’utilisation des aliments sains permettant un apport optimisé en macro- et micro-nutriments

    2. L’utilisation des modes de préparation respectant la qualité et l’intégrité des aliments (voir aussi notre dossier « Les modes de cuisson »)

    3. Le respect de certaines règles rythmant les différents repas.

La diversification de l’alimentation est certainement un des progrès majeur de la chaîne alimentaire actuelle. Cependant, le consommateur est confronté à la nécessité de faire des choix parmi une multitude de produits. Or, l’impact des choix alimentaires effectués est très important pour prévenir l’apparition des pathologies et lutter contre les processus de vieillissement. La compréhension du consommateur (dans l’ensemble mal informé) des bases de la nutrition préventive est souvent insuffisante. Par ailleurs, l’offre alimentaire de nos supermarchés est très peu équilibrée, caractérisée par une abondance de produits riches en ingrédients purifiés et donc en « calories vides ».

L’adoption d’un comportement nutritionnel de prévention repose sur une diversification alimentaire réelle et sur des règles simples d’associations d’aliments complémentaires.A l’échelle du repas, il est important de bien associer les aliments puisque chaque classe d’aliments a une composition particulière qui mérite d’être équilibrée par l’ajout de produits complémentaires.

  • Le principe des trois repas procure généralement une alimentation équilibrée, 5 petits repas peuvent être recommandés, notamment pour les personnes âgées. Le goûter (céréales non raffinées et fruits) est positif chez les enfants, les adolescents, les femmes enceintes et les personnes convalescentes.
  • La régularité des repas est très importante, non seulement pour les enfants, les adolescents et les personnes âgées, mais aussi pour tous les individus.
  • Le petit déjeuner sera le repas le plus important : privilégier l’apport de protéines : jambon cuit dégraissé, œuf (mollet de préférence), pain complet... Eviter les sucres rapides (confiture, céréales industrielles, …)
  • Le déjeuner sera également protéiné : viande blanche ou poisson, salade, légumineuses ou légumes cuits à feu doux.
  • Le repas du soir sera le plus léger (peu ou pas de protéines animales) et apportera des glucides lents sous forme de pâtes, féculents, pois, pois chiches, riz, haricots blancs, lentilles,....
  • Rappelons également l’importance de la mastication dans le processus digestif.  L’aliment bien mâché est plus facilement dégradé par les sucs.
  • Eviter le grignotage entre les repas. En cas de faim, manger des fruits, quelques oléagineux, ou buvez un grand verre d’eau.
  • Ne pas trop boire au cours du repas à part éventuellement un verre de vin rouge (12cl). Les liquides pris en excès au cours du repas dissolvent les nutriments. Boire plutôt entre les repas (sauf l'alcool).
  • La plupart des aliments comme la viande, le poisson, les œufs et les céréales renferment beaucoup plus de phosphore que de calcium. Il Faut donc les accompagner de fruits et de végétaux riches en calcium : cresson, chou-fleur, légumineuses, oléagineux, brocolis, choux de Bruxelles et tous les autres choux (crucifères).